La qualité est
notre devoir

Client: Ministère des Infrastructures et de l'urbanisme - Republique de Guinée Equatorial

Delais: 48 mois

 

Télécharger les détails

Port de Malabo

L’ancien port de MALABO, ne disposait que d’un quai de 204 ml à -8,00 m hydro et de moins de 2 ha de terre-pleins et se trouvait dans une situation d’encombrement très préjudiciable à l’économie Equato-Guinéenne.

Ce projet se fixe ainsi comme objectifs :

  • Assurer le passage dans des conditions économiques de tous les trafics portuaires futurs desservant l’Ile de Bioko ;
  • Améliorer la qualité des services rendus et réduire les coûts de frets maritime et les coûts de passage portuaire ;
  • Faire de Malabo un port International de transbordement régional répondant aux standards internationaux pouvant desservir les ports des pays de l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique Centrale ;

Le port de MALABO devra dispose de :

  • 400 ml de digue de protection pour protéger le bassin du port contre les houles ;
  • 1100 ml de cavaliers de protection
  • 1240 ml de quai comprenant:
    • 350 ml de quais à -9,00 m hydro avec un poste ro-ro pour les trafics Multipurpose ;
    • Un terminal à conteneurs international de 497 ml de quai à -16,00 m hydro ;
    • Un terminal mixte de 284 ml à -16,00 m hydro;
    • Un quai pour les pirogues de 40 ml avec plan incliné
  • 144 ml d’appontements flottants
  • 27 hectares de nouveaux terre-pleins entièrement gagnés sur la mer répartis comme suit :
    • 9 ha pour le terminal Multipurpose
    • 10 ha pour le terminal conteneurs
    • 6 ha pour le terminal mixte
    • 2 ha pour la zone administrative à l’Ouest
  • La rampe de la route d’accès Ouest
  • Viabilisation des terre-pleins